Bureau : quelle position adopter au travail ?

thumbnail

Le corps n’est pas fait pour observer la même position pendant des heures. Devant notre ordinateur, nous passons pourtant une bonne partie de nos journées assis… Le travail en bureau encourage la sédentarité. Pour limiter au maximum les troubles musculaires et articulaires, voici quelques petits conseils…

Aménager son espace de travail

L’aménagement de votre poste de travail revêt une importance capitale. C’est là que l’ergonomie intervient ! Répondre aux besoins spécifiques de votre corps est en effet l’un des prérequis essentiels pour éviter l’apparition de douleurs musculaires et/ou articulaires qui vous guettent.

Pour cela, vous – ou votre patron – devez porter une attention particulière au choix de votre siège de bureau. Celui-ci se doit d’être à la fois fonctionnel et réglable en hauteur. Le but, c’est que vous puissiez ajuster votre position en fonction de votre bureau.

Dans tous les cas, vos pieds doivent être bien posés au sol et vos jambes adopter un angle à 90°. Votre dos, lui, doit être légèrement positionné en arrière tout en étant parfaitement soutenu par le dossier de votre chaise de bureau.

Bien positionner son écran

Votre ordinateur est votre principal outil de travail ? Vous êtes dans la même situation que de très nombreux Français. Mais avez-vous pensé à positionner votre écran à bonne distance de vos yeux ? Eh oui, la fatigue visuelle constitue un risque méconnu du travail sur ordinateur, sans parler des douleurs cervicales qui peuvent résulter d’une mauvaise posture.

Pour bien faire, vous devez donc maintenir votre écran à une distance comprise entre 50 et 70 cm de votre regard. Fort logiquement, l’espacement sera d’autant plus important que votre ordinateur possède un écran large.

Il est également recommandé de privilégier les écrans mats qui réfléchissent moins la lumière et limitent l’effet miroir très dommageable pour la vue. Pour optimiser au maximum votre poste de travail, privilégiez un cran inclinable et orientable à votre guise.

Position bureau

Adapter ses habitudes de travail

Comme vous l’aurez compris, ce n’est pas tant le travail accompli derrière votre bureau que la position que vous adoptez qui a des conséquences sur votre organisme. Pour réduire vos risques de souffrir d’un trouble musculo-squelettique en lien avec votre pratique professionnelle, vous devez respecter certaines mesures.

D’abord, vous ne devez pas hésiter à vous lever et à vous dégourdir les jambes régulièrement. En plus de vous faire changer de position, cette précaution facilite votre retour veineux et limite la rétention d’eau au niveau des membres inférieurs.

Pensez également à détourner régulièrement le regard de votre écran d’ordinateur afin de reposer vos yeux.

Haut de page