Qu’est-ce qui fait un bon champagne ?

thumbnail

À Noël, au réveillon, pour fêter un anniversaire ou pour tout autre événement digne d’être célébré comme il le faut, le champagne est le compagnon attitré de toutes les grandes occasions. Encore faut-il réussir à choisir un bon champagne. Heureusement, grâce à nos conseils, vous connaîtrez toutes les astuces vous permettant de distinguer un champagne de qualité !

Le bon champagne, diversifié, mais toujours savoureux

Le champagne, tout le monde l’adore. Même les personnes qui boivent peu ou pas d’alcool font une exception pour le savourer. Et c’est sans doute là qu’un bon champagne va le plus se distinguer. S’il est de bonne qualité, il sera naturellement délicieux, sans avoir besoin d’ingrédients ajoutés tels que des arômes. Leur présence sur l’étiquette est de mauvais augure. Discret et léger, le bon champagne est une gourmandise qui ne se refuse pas. Jamais monotone, un champagne de grande qualité peut faire partie de diverses catégories : brut nature, extra-brut, extra-sec, demi-sec, doux, etc. Il existe aussi des champagnes pigmentés le champagne blanc de blancs ou blanc de noirs, ou encore comme le rosé, en fonction de la quantité et du mélange délicat de raisins rouges ou blancs.

L’odeur et les fines bulles d’un excellent champagne

Au-delà du goût, le champagne de qualité se reconnaît par sa tenue et son odeur. Il produit de petites bulles dont l’aspect est en soi un critère prometteur ou pas. Plus les bulles du champagne sont fines, meilleur il est (généralement) ! La mousse qui se forme en haut du verre après que le champagne a été versé est un autre indice précieux : elle est supposée se dégrader lentement, en douceur. Une mousse qui retombe un peu trop vite est au contraire mauvais signe. Enfin, l’odeur du champagne est le troisième test à réussir pour ceux et celles qui ont le nez entraîné. Un champagne bien conçu, et surtout bien frais, doit dégager un léger parfum de levure.

Un vrai champagne bénéficie toujours de l’appellation

Le champagne est une appellation d’origine contrôlée qui implique le respect d’un cahier des charges draconien, et le suivi scrupuleux de la méthode champenoise pour faire mousser le vin. Produit dans la région délimitée Champagne, il doit être élaboré sur place. En dessous de cette appellation figure également la marque, ou plutôt le « Nom de la Maison de Champagne » qui le produit à partir de ses propres vignes ou de raisins récoltés à proximité. Parmi les grandes maisons qui font honneur aux tables se trouve bien sûr le champagne Gosset de Aÿ, qui n’est autre que la plus ancienne des maisons de Champagne !

Haut de page