Zoom sur la pêche à la mouche

thumbnail

La pêche à la mouche est une activité de plein air qui consiste à attraper du poisson à l’aide d’un leurre (la mouche). Quels sont les principes de cette pêche, quel est le matériel nécessaire et quels sont les meilleurs endroits pour la pratiquer ?

Les principes de la pêche à la mouche

Pratiquée en eau douce ou salée, la pêche à la mouche consiste à attraper du poisson grâce à un leurre qui imite la nourriture du poisson. Les poissons les plus pêchés grâce à cette technique sont surtout les truites, les ombres, les brochets et les saumons. Le leurre est appelé “mouche”, car il est à l’origine une fausse mouche posée sur la surface (pêche en sèche). Toutefois, d’autres techniques sont apparues au fil du temps :

  • la pêche en noyée : imite une larve ou une nymphe se dirigeant vers la surface ;
  • la pêche en nymphe : imite une larve ou une nymphe se déplaçant sur le fond ou dérivant au fil de l’eau ;
  • la pêche au streamer : le leurre est ici un petit poisson pour attirer les prédateurs.

Chaque type de pêche à la mouche fait l’objet de techniques particulières en ce qui concerne le choix du matériel, du leurre, le mouvement de celui-ci pour tromper le poisson et la position du pêcheur dans la rivière.

Pêche à la mouche : le matériel nécessaire

Comme la pêche à la coquille Saint-Jacques, la pêche à la mouche est un véritable sport qui nécessite un matériel approprié :

  • la canne en carbone, aussi appelée “fouet” ;
  • la soie (fil de pêche), plus ou moins fine, en fonction du niveau et des besoins du pêcheur ;
  • le moulinet spécifique pour la pêche à la mouche ;
  • le backing, une réserve de fil entre la soie et le moulinet ;
  • le bas de ligne, un fil faisant la transition entre la soie et la mouche ;
  • les mouches, que le pêcheur peut confectionner lui-même, à l’aide de plumes et de poils ;
  • les accessoires : wader (salopette étanche), épuisette, gilet de pêche, chaussures, lunettes, casquette, lime à hameçon, pince à bec long (pour retirer l’hameçon de la bouche du poisson).

Où pêcher ?

En France, la pêche à la mouche est pratiquée dans toutes les régions. La pêche à la mouche en mer est pratiquée essentiellement dans le golfe du Morbihan, où l’on trouve du bar. Un permis de pêche (ou carte de pêche) est nécessaire : il existe des cartes pour l’année et d’autres pour la journée, avec différentes formules selon le profil du pêcher.

L’obtention d’une carte de pêche entraîne l’adhésion à une association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique (AAPPMA). La carte ne permet de pêcher que là où l’AAPPMA qui a délivré la carte dispose de baux de pêche. Il est aussi possible de pêcher sur une propriété privée avec l’accord du propriétaire.

Haut de page