Comment est retraité l’amiante en France ?

thumbnail

L’INSERM (institut national de la santé et de la recherche médicale) a établi depuis 1996 l’impact de l’amiante sur les organismes : cancers broncho-pulmonaires, fibroses pulmonaires, dépôts sur la plèvre… Autant de maladies très graves qui ont conduit à une interdiction depuis le 1er janvier 1997. Depuis cette date, la fabrication, la transformation, la vente, l’importation, la commercialisation de l’amiante et de matériaux en contenant sont prohibées. Toutefois, il se peut que vous achetiez un bâtiment qui en contient encore. Voici les démarches à suivre pour s’en débarrasser et pour la retraiter.

Où se trouve l’amiante dans les locaux ?

Bruno est responsable d’une entreprise de désinsectisation à Paris. Il procède également au désamiantage des locaux et explique que « l’amiante peut se cacher partout ». Vous la retrouverez dans les équipements de chauffage et d’eau chaude sanitaire, et les tuyauteries sous forme d’isolation des canalisations. Elle se trouve aussi dans les conduits de ventilation ou de chauffage, plafonds, parois, sous forme de flocage.

L’amiante fait également son apparition sur les toitures et dans les canalisations de descente des eaux pluviales ou usées, les gaines de ventilation, et les conduits de vide-ordures, sous forme de plaques ou de tuyaux d’amiante-ciment. Enfin, elle se cache aussi sur le sol des logements, sous forme de dalles.

Le diagnostic est obligatoire à l’achat d’un bâtiment. Il permet de connaître les éléments qui devront être éliminés avant de pouvoir utiliser les locaux.

À qui confier le désamiantage des bâtiments ?

Confiez le désamiantage des locaux à une entreprise habilitée. N’essayez surtout pas de le faire vous-même. Et ne cherchez pas à vous débarrasser discrètement de l’amiante à la déchetterie voisine : c’est formellement interdit et dangereux.

Une entreprise spécialisée dans le désamiantage effectuera les étapes indispensables pour éliminer l’amiante. La procédure est draconienne, et a pour but de réduire les risques au maximum pour les personnels intervenants.

Amiante

Comment l’amiante est-il recyclé ?

Une fois récupérés, les déchets sont conditionnés, transportés et traités en fonction de la volatilité des fibres. Stéphane, spécialiste du traitement de l’amiante en Île-de-France, explique que la substance est valorisée en vitrification. Les déchets sont transformés en un matériau inerte, le vitrifiat, qui est concassé et réutilisé dans le BTP.

L’amiante est un produit hautement cancérogène. Il est extrêmement dangereux de la manipuler, c’est la raison pour laquelle il est interdit de le faire soi-même. Le désamiantage doit être confié à des entreprises qualifiées. De plus, cela permet la réutilisation de l’amiante, une fois neutralisée. Un bon geste pour la santé et la planète !

Haut de page